Mutuelle animaux

Dernière tendance dans le monde de l’assurance : la mutuelle des animaux ou assurance santé pour animaux. En plein essor ces dernières années, il est désormais possible, à l’instar de la mutuelle santé pour les Hommes, d’assurer son animal de compagnie. Dépenses de soin, consultations vétérinaire, intervention chirurgicale… Chien, chat, lapin, et si la santé de votre animal n’était plus qu’un mauvais souvenir pour votre portefeuille ?

Responsabilité civile animale et mutuelle animaux

Avant toute chose, il convient de bien distinguer la responsabilité civile de l’animal et la mutuelle animale que vous pouvez souscrire.

La responsabilité civile, ça marche aussi pour les animaux !

En cas de dommage causé par votre animal, c’est votre responsabilité qui est engagée. En effet, conformément à l’article 1385 du code civil, le propriétaire est responsable de son animal même si celui-ci s’est égaré ou a échappé à sa surveillance.

Par exemple, lors de votre sortie quotidienne avec votre chien, ce dernière échappe a votre surveillance et va saccager le parterre de fleur de votre voisin. Un recours au titre de la responsabilité civile est envisageable et les conséquences du désastre pourront être prises en charge.

La responsabilité civile de l’animal est souvent prise en charge par votre assureur dans le cadre de votre contrat habitation. Attention cependant à la catégorie des chiens dangereux . Peu d’assureurs intègrent la prise en charge des éventuels frais causés par ceux-ci dans les contrats d’assurance habitation. Pourtant, elle est obligatoire pour cette catégorie de chien. Renseignez vous auprès de votre assureur : ce dernier peut couvrir votre chien de catégorie 1 ou 2  moyennant une majoration de votre cotisation.

Assurance santé animale

L’assurance santé des animaux s’est développée en France il y a environ 4 ans.  Aujourd’hui, il est désormais possible d’assurer son animal contre les risques de santé.

En France, 2% des animaux de compagnie sont couverts par une assurance santé. Comparativement, la Suède affiche un taux de 80% et l’Angleterre de 30%.

Pourquoi souscrire une mutuelle pour son animal ?

Aucun animal n’est à l’abri d’un accident ou d’une maladie et les propriétaires, souvent désemparés, n’ont bien souvent pas le pouvoir et surtout les moyens pour lui apporter les soins qu’il mérite.

La mutuelle santé pour animaux est une assurance permettant de prendre en charge les dépenses de santé engagés auprès du vétérinaire pour soigner votre animal . En souscrivant une assurance de ce type, la plupart de vos frais vous seront remboursés.

Les garanties mutuelle animale

La plupart des assureurs vous proposeront une assurance santé pour vos animaux  prenant en charge les frais consécutifs à une maladie ou encore à un accident :

-    En cas de maladie ; Cette formule concerne tous les soins et actes dans le cas où votre animal tombe malade. Elle couvre les         consultations chez le vétérinaire ainsi que les médicaments nécessaires à la guérison de votre animal.

-    En cas d’accident ; Cette formule prend généralement en charge les divers honoraires du vétérinaire (consultation, soins, radios,      intervention chirurgicale…)

Cependant, d’autres formules beaucoup plus complètes et donc, beaucoup plus chères existent :

-     En cas d’hospitalisation ou de chirurgie :  prise en charge de  l’hospitalisation de votre animal, salle d’opération et honoraires…

-     En cas de décès : la garantie est faite pour couvrir les frais d’inhumation de l’animal.

Quels animaux peuvent bénéficier de l’assurance animaux ?

Les principaux animaux pouvant bénéficier d’une mutuelle santé animaux sont les chats, les chiens, les furets, les lapins ainsi que les rongeurs.

En revanche, les oiseaux et poissons sont exclus des assurances de même que les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC).

Comment fonctionne une mutuelle santé animaux ?

Lorsque vous allez chez le vétérinaire, celui-ci vous donne une feuille de soins ainsi qu’une facture rappelant les divers soins qui ont été administrés à votre animal. Si vous possédez une mutuelle pour votre animal, il ne vous reste plus qu’à fournir ses deux documents à votre assureur afin que celui-ci procède au remboursement des dépenses.

Quel tarif pour une mutuelle santé animaux

Tout comme notre complémentaire santé, le tarif d’une mutuelle animaux se calcule en fonction de deux critères :

-         l’âge de l’animal,

-         les garanties santé que vous souhaitez souscrire.

En général, les assurances pour animaux acceptent les chiens âgés de 3 mois à 10 ans. Mais il est fort possible qu’une assurance limite l’âge du chien à 8 ans, car au-delà de cet âge, celui-ci entrera dans la catégorie « mauvais risque ».

Il n’est pas non plus à exclure qu’une mutuelle refuse l’adhésion d’un animal de compagnie souffrant d’une maladie incurable, ou quelque chose qui s’en rapproche…

En général, le tarif d’une mutuelle pour chien se situe entre 10€ et 25€ par mois, selon la formule choisie.

Carence des mutuelles animaux

Tout comme le prévoient certaines de nos mutuelles, la plupart des compagnies d’assurance prévoient un délai de carence au sein des contrats mutuelle animaux. Rappelons qu’un délai de carence est une période pendant laquelle on ne peut pas encore bénéficier de certaines prestations proposées par la garantie. Dans ce cas, si vous souhaitez équiper votre animal préféré d’une mutuelle, n’attendez pas que celui-ci soit malade pour sauter le pas.

Qui propose l’assurance mutuelle des animaux ?

Tous les assureurs ne proposent pas ce contrat. Généralement, il sera plus facile de trouver ce type de contrat auprès d’un assureur général tels que Generali ou Allianz. Cependant, il est très rare que l’assureur accepte d’assurer votre animal si vous n’êtes pas déjà client…

 

La nécessité d’une mutuelle pour votre animal dépend donc de votre budget, des garanties souhaitées mais aussi de la fragilité de votre compagnon.  Si celui-ci est un gros toutou résistant, un dur à cuire tout terrain,  vous n’aborderez pas les conséquences financières  de sa santé de la même manière que pour un animal plus fragile habitué au vétérinaire.