Assurance téléphone portable

Avec le lancement de l’offre free mobile sur le marché de la téléphonie française, la question de l’assurance téléphone portable est posée.

En effet, les nouveaux abonnements Free mobile ne proposent pas pour l’instant de portable à 1€ compris dans le forfait. Pour cette raison, votre ancien mobile devra résister davantage dans le temps si vous décidez de résilier votre abonnement actuel pour passer chez Free. De la même manière, si vous décidez d’acheter un nouveau mobile chez Free en le payant le prix fort, l’assurance mobile prendra alors tout son sens.

La nouvelle offre Free mobile

Lancement de l'offre mobile de FreeMardi 10 janvier 2012, Xavier Niel le PDG de free, met fin au suspens haletant des français en révélant ses tarifs Free mobile. Attendus depuis de nombreux mois, il ravit les futurs abonnés, au détriment de ses concurrents, en annonçant des tarifs défiant toute concurrence :

– 19,99€ forfait tout illimité : SMS, MMS, appels en France métropolitaine, dans les DOM et vers 40 destinations, Internet (limité à 3Go),
OU pour les abonnés Freebox, tarif réduit à 15,99€/mois,

– 2€/mois : 1h d’appels et 60 SMS

OU Gratuit ( !!) pour les abonnés freebox.

Assurance téléphone portable

L’assurance contre le vol, la casse ou encore la perte de votre portable peut vous être proposée par plusieurs intermédiaires. On trouve d’une part les assurances proposées via votre opérateur de téléphonie mobile et d’autre part les assurances proposées via des assureurs « classiques ».

Mentions légales des contrats d’assurance des opérateurs mobile

Lors de l’achat de votre tout nouveau portable, le vendeur vous proposera sans doute de souscrire à leur assurance moyennant un tarif mensuel exorbitant. Exorbitant… Bon à la limite. Mais en revanche, on attendra de celle-ci qu’elle intervienne en cas de pépin avec son téléphone portable.
Et pourtant…
Grégoire qui vient de laisser tomber son téléphone sur le carrelage de sa cuisine se retourne tout naturellement vers son opérateur auprès duquel il a souscrit la fameuse assurance « casse » à 6€ par mois de son téléphone portable. Quelle déconvenue quand le service client de l’assurance lui annonce qu’il aurait mieux valu qu’il se fasse agresser à son domicile par un gaillard ayant la carrure de Sébastien Chabal…

En cas de casse, l’assurance « de base » que vous aurez souscrite auprès de l’opérateur de téléphonie mobile à peu de chance de jouer. Cette dernière n’interviendra qu’en cas de vol caractérisé de votre téléphone portable. Afin que votre assurance vous serve à quelque chose en cas de casse de ce dernier, il vous faudra débourser 9€/mois en moyenne. Et pourtant…
Suite à une chute due à la neige, Clara laisse tomber par inadvertance son téléphone portable qui se casse. La réponse de son assurance est sans appel : le portable présente des signes de corrosion (dus au contact de la neige) qui est une exclusion formelle à la prise en charge de la casse de celui-ci même si. Pourtant, au final, le portable est bel et bien cassé !

De nombreuses exclusions sont prévues même dans le cas ou vous souscrivez la formule la plus onéreuse.
Méfiez vous donc avant de souscrire ! Les petites lignes des contrats d’assurance des mobiles sont encore plus nombreuses que celles des autres contrats d’assurance !

Petites lignes des contrats d’assurances mobile

Outre les contrats d’assurance qui vous sont proposés par votre opérateur de téléphonie mobile, certains assureurs « classiques » tels que le GAN, GRAS SAVOYE ou encore SPB (courtier d’assurance spécialisé sur ce marché), sont en mesure de vous proposer un contrat d’assurance couvrant votre téléphone portable.
Malheureusement, les mêmes petites lignes évoquées ci dessus sont valables auprès des intermédiaires proposant ce type d’assurance.

Remboursement en cas de casse de téléphone portable

En règle générale, afin d’avoir un recours positif auprès de son assurance, il faut qu’un événement extérieur soit la cause principale de la casse, du bris ou du vol de votre téléphone portable. Sans ça, vous aurez peu de chance de voir aboutir votre demande.

L’assureur vous en demandera toujours trop : en cas de vol par exemple, on exigera, en plus de la déclaration que vous devrez faire au commissariat, de prouver l’agression et les menaces que vous avez subis… Preuves pourtant bien difficiles à apporter ! Mais sans ça, l’assureur préfèrera classer votre dossier comme étant une simple perte afin de mettre fin à toute tentative de fraude.

Raisons de la non prise en charge par les assurances de téléphone mobile

Quand un nouveau modèle de téléphone portable sort sur le marché, un pic de déclarations de sinistre est enregistré dans les jours suivants sa commercialisation.
Les nouveaux téléphones étant très chers, en refusant la prise en charge des dossiers, les assureurs se retranchent derrière les trop nombreuses exclusions de leurs conditions générales leur évitant ainsi de perdre trop d’argent.
Une arnaque ? Peut être est ce ainsi que nous pourrions définir les contrats d’assurance des téléphones portables.
Bien sur, les assureurs pourraient proposer des tarifs d’assurance encore plus importants que ceux qui sont actuellement pratiqués. Mais il serait alors très difficile de convaincre le consommateur de signer le contrat d’assurance. Pour éviter toute mauvaise surprise, la meilleure solution est encore de se reporter au chapitre « exclusions » avant la souscription d’une telle assurance.

Astuces de la responsabilité civile appliquée au téléphone portable

Si votre téléphone portable est cassé suite à l’action d’un ami, plutôt que de vous lancer dans le recours auprès de votre assurance casse téléphone portable, pensez à faire une déclaration auprès de votre assureur habitation.

En effet, dans votre contrat d’assurance habitation, la garantie responsabilité civile qui fait partie intégrante des garanties de votre contrat, vous permettra d’être remboursé de votre téléphone portable. Votre assureur habitation exercera un recours auprès de l’assureur de votre ami afin de vous dédommager de la casse de votre téléphone.
Attention ! La responsabilité civile ne peut marcher que si la personne qui vous casse votre portable n’a aucun lien de parenté avec vous. Sont donc exclus les maris, conjoints ou enfants…

Les petites lignes des contrats assurant la casse, bris, vol… des portables sont très nombreuses. Prenez le temps de les lire avant de souscrire. Comme nous venons de le voir, n’hésitez pas (lorsque c’est le cas !) à vous tourner vers votre assureur habitation en cas de dommage causé par un tiers. Cette déclaration n’aura aucune incidence sur votre cotisation d’assurance, les assurances habitation n’étant pas soumises à une clause de bonus/malus comme le sont les contrats d’assurance auto.