Assurance moto : Comment économiser avec un contrat hivernage ?

La période estivale, un ciel bleu et du soleil, telles sont les conditions parfaites pour une virée à moto. La majorité des motards avouent apprécier la belle saison pour sortir leurs bijoux, les mois les plus froids ils préfèrent mettre leur moto en hivernage. Petit souci, l’engin doit être assuré même quand il ne roule pas. Comment faire ? Est-il possible de réduire les prix d’assurance quand la moto ne sert pas ? Découvrez-le dans cet article.

Choisissez une assurance moto saisonnière.

Assurance moto hivernagePourquoi devez-vous choisir une assurance moto en fonction de la saison ? La réponse est simple, personne ne serait en mesure de concevoir le fait de payer une assurance annuelle complète alors que l’objet ne sert que la moitié de l’année. Pourtant, de nombreux motards sont contraints de payer la même somme mensuellement que ce soit en période active ou en hivernage. Malheureusement, une assurance au tiers pour tous les véhicules a été imposée par la loi, que ceux-ci soient employés de façon régulière ou non. Les portes-monnaies n’arrivent plus à suivre. Enfermée dans votre garage, la moto ne semble présenter aucun risque d’accident et devra néanmoins bénéficier d’une couverture. Fort heureusement, certains assureurs ont eu la bienveillance de protéger les droits des motards. Des contrats moto spécifiques appelés assurance saisonnière ou assurance moto hivernage ont été prévues afin de protéger la moto toute l’année, au moins au tiers. La responsabilité civile est l’unique garantie à obtenir toute l’année. Contrairement à certaines rumeurs, les garanties ne sont pas arrêtées temporairement, pareil pour les cotisations. Les contrats d’assurance hivernage ne font que moduler la protection en fonction des saisons. En d’autres termes, on peut suspendre les garanties spécifiques  selon les offres durant 3 à 6 mois, souvent les mois d’automne et d’hiver. Elles peuvent ensuite être reprises pendant la belle saison. Cliquez ici pour bénéficier de ce type de formule intéressant afin de profiter d’une protection optimale. Cela réduira vos cotisations jusqu’à 30% lors de la période creuse.

Une utilisation limitée avec protection modulable.

La période d’hivernage ne désigne pas une impossibilité de rouler car la couverture au tiers demeure. L’autorisation de circuler reste valable. Ainsi, votre assureur n’a pas le droit de vous interdire la route. Cependant, en cas de suspension des garanties propres à la circulation, il refusera de vous indemniser pour un quelconque accident. La souscription à ce type de contrat vous engage à limiter l’utilisation de votre moto pendant la mauvaise saison.

Ce contenu a été publié dans Assurance moto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.