Ethylotest obligatoire dans les voitures

Ethylotest obligatoire dans les voitures

Publié au Journal Officiel de la République Française du 1er mars 2012, le décret n° 2012-284 du 28 février 2012 impose la présence d’un éthylotest dans les voitures. Toute infraction sera passible d’une amende à partir du 1er novembre 2012.

L’alcoolisme au volant étant la cause de 31 % des accidents mortels, tous les automobilistes doivent désormais se soumettre à cette nouvelle loi. La détention obligatoire d’un éthylotest rejoint ainsi celle du gilet de sécurité et du triangle de signalisation dans l’habitacle des voitures. La loi exclut les deux roues.

Détail du décret sur l’éthylotest obligatoire

« Tout conducteur d’un véhicule terrestre à moteur, à l’exclusion des cyclomoteurs, doit justifier de la possession d’un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement. L’éthylotest mentionné au premier alinéa respecte les conditions de validité, notamment la date de péremption, prévues par son fabricant. Il est revêtu d’une marque de certification ou d’un marquage du fabricant déclarant sa conformité à un modèle bénéficiant d’une attestation de conformité aux normes dont les références sont publiées au Journal officiel de la République française. »

(Source : Légifrance, décret n°2012-284)

Il est à noter qu’un automobiliste qui souffle dans son éthylotest pour connaître son taux d’alcool dans le sang avant de prendre le volant devra le jeter par la suite. S’il se fait contrôler ensuite par la gendarmerie, il devra être en mesure d’en présenter un second, non usagé afin de ne pas se faire verbaliser.

En définitive, ce n’est donc pas un mais deux éthylotests qu’il faudra posséder dans son véhicule. Avec un parc des véhicules s’élevant à plus 30 millions en France, les fabricants spécialisés se frottent déjà les mains.

Où acheter son Ethylotest ?

Un éthylotest chimique et à usage unique, peut se trouver dans de nombreux points de vente comme les pharmacies, les centres auto spécialisés, boutiques en ligne sur Internet, les stations-service et les grandes surfaces.

Le prix se situe entre 1 et 3 € pièce mais de nombreux sites internet et compagnies d’assurance proposent des éthylotest gratuits.

Par ailleurs, cet appareil étant valable de 18 et 24 mois, selon les marques, il sera utile de penser à le renouveler régulièrement.

En revanche, le conducteur d’un véhicule équipé d’un dispositif d’anti démarrage par éthylotest électronique est réputé en règle.

A partir du 1er novembre 2012, tout automobiliste qui n’est pas en mesure de présenter son éthylotest lors d’un contrôle de police sera passible d’une amende de 11 €.

Ce sursis doit permette aux usagers de s’équiper compte tenu des ruptures de stock actuellement constatées sur le marché.

Pourquoi de telles mesures

Le gouvernement souhaite de plus ne plus légiférer, concernant le conduit en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiant car il y toujours et encore trop de morts sur les routes. Il y a d’ailleurs de plus ne plus d’assureurs spécialisé sur l’assurance pour les conducteurs ayant été condamnée après conduite sous alcoolémie voir le site qui traite le sujet de l’assurance après suspension ou retrait de permis :  https://www.assuranceendirect.com/assurance-auto-suspension-de-permis.html   malgrè cela les chiffres du nombre de tués baisse mais aucun accident du à la conduite sous alcool n’est acceptable, donc la tolérance zéro est la bonne méthode.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.